Site officiel Georges Delerue - News

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 9 juillet 2014




Toi liberté que nous aimons !
Le 14 juillet 2014, rendez-vous sur le site de MUSIC BOX RECORDS pour un événement flamboyant. Après avoir revisité dernièrement leur concept, Laurent Lafarge et Cyril Durand-Roger de Music Box vous invitent à une nouvelle prise de la Bastille... Mais cette fois ci en musique !

vendredi 4 avril 2014

PARTNERS de Georges DELERUE



QUARTET RECORDS et Paramount Pictures présentent pour la première fois en CD la quasi totalité de la musique composée par Georges Delerue pour la comédie de James Burrows, "Partners " avec Ryan O'Neal et John Hurt.

Ce fut après " Sanglantes confessions" l'une des premières musiques créées par Georges Delerue entant que citoyen américain. Installé depuis peu de temps à Los Angeles sur les collines d' Hollywood, le musicien français continuait d'écrire des musiques de films avec un plaisir immense tout en disposant pour ses sessions d'enregistrement de moyens techniques et instrumentaux beaucoup plus conséquents qu'en France.

"Partners" est donc une partition inconnue de Delerue car n'ayant jamais fait l'objet d'une édition officielle ni d' aucune suite prévue pour un CD "Best of" ou anthologie. Comme nous l'explique QUARTET sur son site, Le musicien composa une partition "normale" mais particulièrement sabrée au montage final. Rappelons au passage que ce fut une époque ou la chanson parasite et "ovni" occupait une place très importante au cinéma, pensant qu'elle marquerait avec le temps, plus les esprits qu'une BO traditionnelle.

Ce fut une période désagréable pour les musiciens de film de tous pays qui se sont vus pour la plupart rejeter des scores complets par les productions au détriment de bandes son alternatives composées de chansons ou de musiques re-composées au lance fronde.

Quartet Records nous restitue donc le temps d'un CD "OFFICIEL" la totalité de la BO de "PARTNERS" pour notre plus grand plaisir.
Merci à cet éditeur de nous faire découvrir en "Première Mondiale" une création rare et originale de ce merveilleux musicien.


Pascal Dupont
QUARTET RECORDS

vendredi 7 mars 2014

Vos DVDs IN THE TRACKS OF ....



Vous pouvez commander vos DVDs directement sur le site de MUSIC BOX RECORDS...



mardi 11 février 2014

Des DVDs disponibles en deux formats...

mercredi 5 février 2014



MusicBox Records ouvre le bal avec Georges delerue pour commencer l'année 2014 en musique.
Incroyable, ces versions complètes du "Mythomane" ( Michel Wyn 1979 ) et de "L'Éducation Sentimentale" ( Marcel Cravenne 1975 ) sont enfin disponibles en support CD.
Tout d'abord commençons par le " Mythomane " un score de caractère qui n'est pas sans nous rappeler le travail qu'effectua Georges Delerue pour la musique de l'Incorrigible de Philippe de Broca. Une composition musicale intéressante pour la télévision qui combine à la fois des ambiances de suspense sur fond jazzy et des passages dramatiques. Le tout fédéré par un thème principal d'une extraordinaire fraîcheur et valorisé par le son de l'accordéon, instrument cher à son compositeur. Dans tous les cas, un régal !

" l'éducation sentimentale ", un autre registre musical généreux du compositeur qui nous renvoi plus délicatement vers le romanesque flamboyant et la nostalgie vibrante et sensible de Delerue. Ce n'est pas une grande symphonie, certes, mais une œuvre raffinée et fragile qui s'écoute avec une grande attention.
Georges Delerue nous offre ici un panel de thèmes, nous retrouvons avec beaucoup de douceur des solos de violoncelle, de flûte et de harpe pour le générique de début, une écriture tonale qui synthétisent sans équivoque le style du musicien. Remarquons avec quelle aisance le musicien écrit pour les situations, les personnages et surtout l'époque qui reste le fer de lance de Delerue. Ici pas de pastiche mais une atmosphère musicale caractérisée par une science de l'écriture qui dessine parfaitement l'époque et la passion qui émane des personnages. Un exercice de style parfaitement réussit pour une petite partition de télévision qui fera certainement l'unanimité chez les inconditionnels du musicien français.

Une mixité et une palette de couleurs musicales "à la française" qui trouvèrent à bien des moments leurs échos chez les Anglos-Saxons mais gardons nous bien de vouloir sectoriser sous quelques formes d'étiquettes ses différents types musicaux car Georges Delerue avait horreur de cela. Pour lui la musique était et restera pour toujours un véritable langage universel. 29 minutes vous suffiront pour découvrir enfin cette généreuse partition de " l'éducation Sentimentale " écrite en 1972 par un musicien toujours très inspiré. Avec grande attention, écoutez plutôt le "générique de fin" inattendu qui, contre toute attente, en surprendra plus d'un.

Merci impérialement à l'équipe de MUSICBOX RECORDS...

lundi 23 décembre 2013

jeudi 14 novembre 2013

Un pur Chef d'oeuvre !



Il est certain que Georges Delerue apporta à la télévision toute sa science de compositeur expérimenté et il lui arriva même d’avoir l’occasion pour certains téléfilms de briller encore plus qu’à son habitude.

Women of value, Queenie, Sobibor mais surtout American Friends, remarquable partition que Georges Delerue affuta d’un lyrisme rarement entendu à la télévision si ce n’est que chez lui même. Une œuvre " plénitude " qui nous sevre musicalement parlant et que l’on pourrait qualifier comme la plus belle écrite pour ce domaine.

Il y a dans cette musique quelque chose de plus… comme une qualité, une émotion, un ressenti supplémentaire. Il est certain que l’amour qu’avait le musicien français pour composer s’en ressent fortement dans cette œuvre. Incontestablement, le film de Tristam Powell possède de très grandes valeurs artistiques, il n’en pouvait pas être autrement pour la musique. Choisir Delerue s’était se garantir jusqu’au bout de la réussite…


Nous ne pouvons que remercier Laurent Lafarge et Cyril Durand-Roger de Music Box Records d’avoir choisi ce titre pour cette nouvelle édition Delerue. Un Must de must !

Merci pour ce big cadeau !

Pascal Dupont

Music Box Records présente pour la première fois en CD la bande originale du filmAmerican Friends composée et dirigée par Georges Delerue. Le film est réalisé en1991 par Tristram Powell et écrit et interprété par Michael Palin, ex-membre éminentde la troupe anglaise des Monty Python.

Digne directeur des études à Oxford, le révérend Francis Ashby (Michael Palin) fait la connaissance de deux touristes américaines, Caroline (Connie Booth) et Elinor (TriniAlvarado), sa fille adoptive, lors de ses vacances dans les Alpes. À leur retour à Ox-ford, Elinor et Francis passent de plus en plus de temps ensemble, ce qui neconvient pas forcément à sa mère ni aux membres de l'université. De plus, le rivald'Ashby, Oliver Syme (Alfred Molina) profite de la situation pour le discréditer auprèsde la présidence de l'université.

Cette présente édition propose l'intégralité de la musique enregistrée aux célèbresstudios d'Abbey Road à Londres. Issue des sessions d'enregistrement, la partition deGeorges Delerue, relativement brève (40 minutes), contient tout le charme et l'émerveillement d'un compositeur au sommet de son art et permet d'apprécier pleinement la richesse thématique de ce score totalement inédit à ce jour.

Pour les notes du livret, Gergely Hubai, a réalisé des entretiens avec l'acteur/scéna-riste Michael Palin, le réalisateur Tristram Powell et Colette Delerue.

Music Box Records proudly presents the world premiere CD release of acclaimedcomposer Georges Delerue's score for American Friends (1991).
Directed by Tristram Powell, American Friends is a period romance written by andstarring Michael Palin. Based on the journals of his great grandfather, Palin'sscreenplay tells the story of Reverend Francis Ashby, a reclusive Oxford scholar whotakes a trip to Switzerland. While hiking in the Alps, Ashby meers Caroline and ElinorHartley, a wealthy socialite and her adopted daughter who both take an interest in thestrange foreigner. When the trip is over, the Hartleys follow Francis back to Oxfordwhere the strict moral codes and restrictions are bound to cause havoc, especiallynow that Ashby is about to run for an important position at his college...
Transferred from the DAT containing all the recording sessions, the music byGeorges Delerue is relatively brief (it's about 40 minutes long), but it contains all thecharm and wonder we come to expect from the composer, especially from the laterperiod of his career. Featuring some of his favorite London musicians, Delerue'sscore benefits from the lush strings section in creating the perfect accompaniment forthe picturesque hikings in the Alps - the music is so warm that it's capable of meltingthe hearts of the most serious gentlemen at Oxford!

The liner notes by Gergely Hubai discuss the film and the score based on original interviews with star/screen writer Michael Palin, director Tristram Powell and Colette Delerue.



Si Georges Delerue à soigné autant de partitions pour la télévision dans sa période américaine des années 80, il en fit de même dans sa période française des années 70. A ce moment le musicien participe activement et toujours à l'élan des séries françaises en livrant souvent des musiques superbes et originales avec la même verve créative que celles qu'il écrit pour le cinéma. Il fut donc impossible à cette période de dissocier le nom de Georges Delerue au cinéma télévisé de Michel wyn, grand spécialiste du genre.

Une collaboration importante pour le musicien dont on ne parle que trop rarement mais qui donna l'occasion au musicien français de s'enrichir autrement sur le plan visuel pour nous restituer le plus souvent possibles des thèmes forts sympathiques comme celui du "Mythomane" par exemple que l'on à bien du mal à se retirer de la tête lorsqu'on l'a entendu.

La Télévision selon Michel Wyn, un univers souvent dramatique, joyeux, comique mais aussi mystérieux comme en témoigne la série des Visiteurs pour laquelle Georges Delerue composa un thème particulièrement " vaporeux " et nuancé au lyrisme léger, qui servi bien entendu de code de reconnaissance à la série et qui marqua de nouveau la carrière " multi-carte "de ce grand musicien.

C'est Music Box records qui nous offre enfin la possibilité de redécouvrir cette très intéressante partition couplée ici avec celle de "L'Homme qui revient de loin", autre titre phare de la collaboration Delerue/Wyn.

La télévision française connaît ses premiers balbutiements à l’orée des années 1950. C’est à cette époque que Georges Delerue fait ses débuts. Il accompagne tout naturellement les premières réalisations de ce nouveau média, en se mettant au service de pionniers qui ont pour noms Claude Santelli, Claude Barma et Marcel Bluwal, parmi d’autres. Delerue sera présent au générique des œuvres télévisuelles des années 1960 à 1990, aux côtés de musiciens tels que Jacques Loussier ou François de Roubaix. On se souvient évidemment de Jacquou le Croquant, Les Rois maudits et La Cloche tibétaine, entre autres.
Au sein de cette importante production, les réalisations de Michel Wyn tiennent une bonne place. Les deux hommes se rencontrent à l’occasion de la production de L’Homme qui revient de loin (1972), feuilleton mystérieux adapté de Gaston Leroux. Wyn et Delerue se sont bien trouvés et ils suivront un chemin commun pendant plusieurs années, jusqu’au moment où le compositeur décidera de s’installer aux États-Unis. Il suggérera alors au réalisateur de prendre contact avec Raymond Alessandrini pour le remplacer.

Music Box Records a décidé de vous faire découvrir deux partitions de la collaboration Wyn - Delerue. Tout d’abord, le feuilleton de la rencontre entre les deux hommes : L’Homme qui revient de loin, une histoire fantasmagorique qui se déroule au début du XXe siècle et met en scène un riche industriel qui doit subitement quitter la France pour des raisons obscures.
Il laisse son entreprise et son château à son frère cadet qui peut mener la grande vie pendant quelque temps avec son ambitieuse épouse. Mais très vite, le fantôme du disparu va venir hanter les abords du château. La deuxième série est réalisée une dizaine d’années plus tard et s’intitule Les Visiteurs (1980).
Là encore, une ambiance fantastique est au rendez-vous. Claude Desailly, l’adaptateur de L’Homme qui revient de loin, signe ici un scénario original, une science fiction à la française, loin des apocalypses américaines. Les Visiteurs sont en fait une ode à la Terre dont six extra-terrestres disparus sont tombés amoureux. Lancés à leur poursuite, deux policiers de l’Empire des Quatre Planètes vont mener une enquête qui les mènera de surprise en surprise.


Pour ces deux œuvres, Georges Delerue choisit l’un de ses instruments préférés : la cithare autrichienne, qu’on a pu entendre notamment chez Truffaut (Les deux Anglaises et le Continent). Ici, l’instrument, confié à la grande spécialiste Monique Rollin, apporte sa touche de mystère.

Cette édition marque le premier opus d'une série d'albums consacrée aux musiques de télévision composées par Georges Delerue.
Aller sur le site

propulsé par DotClear